Classification physiologique des trois bioénergies

Selon l’Ayurvéda, une compréhension claire des trois bioénergies est requise afin de pouvoir se soigner soi-même et les autres. Le concept de “mouvement, assimilation, cohésion” existe uniquement en Ayurvéda et peut potentiellement révolutionner le système de santé moderne.

 

Charaka, le père de la médecine indienne, dit que tout comme dans l’univers, le lune, le soleil et le vent ont des fonctions correspondantes à celles de “production, diminution, mouvement” dans le corps, les bio-énergies de cohésion, assimilation et mouvement opèrent de la même façon. La bioénergie de cohésion que symbolise la lune est responsable de la croissance, la puissance et le développement des tissus, la bioénergie d’assimilation que le soleil et le feu représentent, brûle les tissus de l’organisme et réduit leur puissance et la bioénergie de mouvement, que le vent symbolise, produit tous les mouvements.

 

La bioénergie du mouvement a les qualités suivantes: subtile, mobile, sèche, légère, dure, propre, rugueuse, froide et rapide. Les substances ayant ces qualités sont responsables de l'augmentation de la bioénergie du mouvement et les substances opposées réduisent la bioénergie du mouvement. Les mouvements de respiration et de déglutition mettent un cycle en route qui mène à l’absorption des aliments. Ce mouvement dépend aussi de la nourriture déjà absorbée. Cela confirme une relation entre la bioénergie et l'absorption des aliments. Par conséquent, la bioénergie du mouvement est décrite comme un produit qui élimine la nourriture. Cette énergie est utilisée par le corps pour les mouvements essentiels tels que la respiration, le rythme cardiaque, le passage des aliments, l'excrétion des déchets, etc. Ces mouvements ne peuvent pas être mesurés ou pesés. La bioénergie du mouvement ne peut être appréhendée que par l'ensemble des fonctions.

 

Les mouvements dans la partie supérieure du tractus digestif disparaissent lors de l'absorption de nourriture. La salive et les sécrétions des muqueuses (bioénergie de la cohésion) et d'autres sécrétions digestives, y compris diverses enzymes et hormones (bioénergie de l'assimilation), se produisent dans la partie proximale pour revenir dans la partie distale avec la nourriture absorbée.

La bioénergie de cohésion dans la bouche, le tractus digestif, les poumons ou le cerveau est le produit expulsé à partir du plasma ou du fluide corporel nutritif. Par conséquent, certaines des caractéristiques de la bioénergie de cohésion sont semblables au liquide corporel nutritif. De cette manière, les trois bio-énergies ont certaines fonctions physiologiques, tels que la structure des tissus et l'élimination des déchets. En Ayurveda l'équilibre entre les trois bio-énergies est très importante. Bien que les énergies changent constamment sous l’influence de facteurs externes et internes, l’équilibre est généralement maintenu. C’est quand cet équilibre est rompu quele processus de la maladie commence. Selon la médecine indienne toutes les maladies sont causées par un déséquilibre entre les fonctions physiologiques de la bioénergie.

Par conséquent, il est important de comprendre la classification physiologique des bio-énergies. En conformité avec les différentes fonctions et leur emplacement spécifique dans le corps, chacune des bio-énergies sont classées en cinq types différents.

 

Classification physiologique de la bioénergie du mouvement

Selon les différentes fonctions et leur place spécifique dans le corps, la bioénergie du mouvement est classifiée en cinq types différents, à savoir, Prana, Udana, Vyana, Samana et Apana. Tous ces types de bio-énergies de mouvement sont responsables de différents de mouvements de propulsion. La localisation dans le corps et les différentes fonctions physiologiques sont les suivantes:

 

1. Prana

Cette bioénergie du mouvement est localisée dans le coeur et le cerveau et les activités physiologiques se trouvent dans la poitrine et la gorge. Prana est responsable de la prise d’air, d’eau, de nourriture et des impressions qui viennent par les cinq sens. Si l’on prête une attention complète à un bruit, une sensation, un gout ou une odeur, cela a un effet sur la respiration. Prana contrôle donc les activités de l’intellect, du coeur, des sens et de la compréhension.

 

2. Udana

La bioénergie du mouvement Udana est localisée dans la poitrine et les activités physiologiques se trouvent dans le nez, le nombril et la gorge. Les substances qui arrivent sous forme solide ou liquide dans l’estomac, suite à une fine transformation et avec l’aide de Udana disparaissent par expiration. Udana active la voix, la parole, tout effort, enthousiasme et la mémoire.

 

3. Vyana

La bioénergie du mouvement Vyana est localisée dans le cœur. C’est la raison pour laquelle elle est active dans tout le corps. Vyana est responsable de la propulsion du centre vers la périphérie. C’est la fonction de Vyana qui permet le mouvement du cœur pour amener les substances nutritives à la périphérie. Vyana a une grande force, vitesse et mouvement.  Il contrôle tous les mouvements du corps tels évacuation, flexion, extension, rotation, clignotement des yeux, circulation sanguine, etc.

 

4. Samana

La bioénergie du mouvement Samana est localisée dans l’estomac, tout près du feu digestif et les activités physiologiques se trouvent dans tout le tube digestif. Samana fonctionne comme une force puissante de la périphérie vers le centre. Samana digère la nourriture et différencie les parties nutritives des déchets de la nourriture. Il digère les parties nutritives et élimine les déchets du corps.

 

5. Apana

La bioénergie du mouvement Apana est localisée dans les environs des hanches et les activités physiologiques se trouvent aux environs de la cuisse, de la vessie, des organes génitaux, des hanches et le côté. Apana contrôle les mouvements de composition de l’urine, des selles, des gaz, de la menstruation, d’éjaculation, de l’expulsion fœtus. Le tout est mis sous contrôle pendant un certain temps avant de quitter le corps. La totalité du temps de contrôle de toutes les substances est utile pour le développement et l’entretien des divers processus physiologiques. Ce contrôle physiologique de tous les processus est également utile pour les différentes sortes de bioénergie du mouvement. Par conséquent Apana est la puissance qui contrôle toutes le autres bio-énergies du mouvement.

 

Classification physiologique de la bioénergie de l’assimilation

Selon les différentes fonctions et leur place spécifique dans le corps, la bioénergie de l’assimilation est classifiée en cinq types différents, à savoir, Pachaka, Ranjaka, Alochaka, Sadhaka et Bhrajaka. Tous ces types de bio-énergies de l’assimilation sont responsables d’une sorte spécifique de conversion dans le corps. La localisation dans le corps et les différentes fonctions physiologiques sont les suivantes:

 

1. Pachaka

La bioénergie de l’assimilation Pachaka est localisée dans l’estomac et a la responsabilité physiologique de la conversion principale dans le corps, à savoir la digestion de la nourriture. Ce sont les qualités chaudes et pénétrantes qui brisent les chaines des aliments et permettent leur digestion dans le canal digestif. Elle facilite le partage des parties nutritives et périssables de la nourriture.

2. Ranjaka

La bioénergie de l’assimilation Ranjaka est localisée dans l’estomac, le foie et la rate. Elle aide à la digestion secondaire de la nourriture pour la formation des selles. Ranjaka a comme fonction principale la formation du sang et autres tissus dans le foie.

3. Alochaka

La bioénergie de l’assimilation Alochaka est localisée dans les yeux. Elle est responsable de l’assimilation et de la conversion des impulsions de l’extérieur qui ont lieu quand un objet est perçu par les yeux.

4. Sadhaka

La bioénergie de l’assimilation Sadhaka est localisée dans le cœur et le cerveau. Elle développe le processus de séquence spécifique de conversion suite à la perception de toute pensée sensorielle. L’intérêt et appréciation de l’art sont également une fonction de Sadhaka.

5. Bhrajaka

La bioénergie de l’assimilation Bhrajaka est localisée dans la peau. Elle est responsable de la température et de la couleur de la peau et est utile pour l’absorption de l’huile de massage et de pommade par la peau.

 

 

Classification physiologique de la bio-énergie de la cohésion

 

Selon les différentes fonctions et leur place spécifique dans le corps, la bioénergie de la cohésion est classifiée en cinq types différents, à savoir Avalambaka, Kledaka, Bodhaka, Shleshaka et Tarpaka. Elles protègent différents organes des effets de la bioénergie du mouvement et des effets chauds et pénétrants de la bioénergie de l’assimilation.

Elles sont responsables du maintien de la cohésion et de la cohésion/liaison des tissus corporels.

 

1. Avalambaka

La bioénergie de la cohésion Avalambaka est localisée  dans la poitrine et protège les poumons, le cœur et les parties supérieures des intestins. Des contractions et relâchement répétés soumettent le cœur et les poumons à des frictions et à l’usure. Mais les sécrétions fines, visqueuses et grasses de la poitrine et les liquides de la poche du cœur les protègent et gardent le tout en fonction.

 

2. Kledaka

La bioénergie de cohésion Kledaka est localisée dans la partie supérieure de l’estomac.  Elle produit la partie liquide de la nourriture, neutralise les excrétions acides et protège la peau de l’estomac contre la nourriture épicée et piquante. Elle aide aussi à la bonne digestion de la nourriture.

 

3. Bodhaka

La bioénergie de cohésion Bhodaka est localisée sous la langue et dans la bouche.  Elle protège la bouche des boissons et nourriture piquantes, pénétrantes, froides et spitantes. Elle aide aussi à goûter la nourriture. La fonction gustative protectrice Bodhaka permet l’élimination de certaines substances nocives.

 

4. Shleshaka

La bioénergie de cohésion Sleshaka est localisée dans les articulations.  Elle lubrifie les articulations et aide à la guérison des articulations suite à l’usure causée par les frictions qui viennent des mouvements des articulations.

5. Tarpaka

La bioénergie de cohésion Tarpaka est localisée dans le cerveau.  Elle nourrit les cellules du cerveau et veille à la lubrification du cerveau et de la moelle osseuse.

 

De cette façon l’harmonie entre les différentes sortes de bio-énergies est responsable du maintien de la santé. Leur déséquilibre résulte en des perturbations locales et systémiques. Afin de maintenir l’équilibre entre les différentes bio-énergies, il est important de suivre un régime alimentaire et un style de vie qui est en accord avec le climat, le milieu, la nature, les saisons, les capacités digestives, le métabolisme et la constitution.

 

Physiologie de différentes subdivisions des bioénergies

Sorte de bioénergie Localisation Fonction physiologique
Bioénergies du mouvement:
1.Prana Cœur et cerveau Respiration et déglutition de la nourriture
2.Udana Poitrine Parole et voix
3.Samana Estomac, intestin grêle Différenciation et assimilation des produits de finition  de la nourriture
4.Vyana Cœur Aide au fonctionnement des canaux de la circulation sanguine
5.Apana Gros intestin et organes du pelvis Elimination des selles, urines, sperme et sang menstruel. Continuation du processus.
Bio-énergies de l’assimilation:
1.Pacaka Estomac conversion primaire et digestion de la nourriture
2.Ranjaka Estomac, foie et rate digestions secondaires de la nourriture et formation de tissus sanguins
3.Alocaka Yeux, vision conversion d’impulsions visuelles externes
4.Sadhaka Cœur et cerveau conversion de perceptions externes pour une reconnaissance interne
5.Bhrajaka Peau maintient de la température et de la couleur de la peau; régule l’absorption cutanée.
Bio-énergies de cohésion:
1.Avalamabaka Poitrine lubrification et nutrition des organes médiastinaux
2.Kledaka Estomac digestion et neutralisation de la nourriture. Protège la muqueuse de l’estomac
3.Bodhaka Bouche et langue protection du goût par la reconnaissance du goût
4.Shlesaka Articulation lubrification des articulations
5.Tarpaka Cerveau lubrification, nutrition et protection du cerveau et de la moelle épinière

 

Source: Surya produits C. Willigen

Éditeur et auteur (s) déclarent que le texte a été composé avec attention et les meilleurs voeux. Ils ne peuvent cependant garantir l'exhaustivité du texte ou des erreurs éventuelles; ils déclinent toute responsabilité pour tout dommages quel qu’il soit, résultant d'actions et / ou décisions, fondées sur le contenu de ce texte.